Facebook renforce la lutte contre les images de pédopornographie sur les réseaux sociaux !

[starbox]

De toute manière ce n’est pas vraiment le problème puisque ce qui est alarmant c’est de se rendre compte qu´en 2018, autant d´images infâmes sont présentes sur un réseau social public. Ce triste constat a poussé Mark Zuckerberg à chercher un nouveau moyen pour filtrer et ainsi pour repérer plus facilement ces images contraires aux règles de Facebook pour les supprimer mais aussi pour les dénoncer auprès des autorités, d’après le communiqué de presse officiel, paru il y a quelques semaines.

Désormais Facebook mettra en place un logiciel plus adapté pour détecter la nudité infantile

Depuis toujours, Facebook se bat ouvertement contre les excès et les abus présents sur les réseaux sociaux mais depuis ce résultat alarmant, Facebook annonce vouloir clairement éradiquer ces pratiques monstrueuses pour toujours ! Comment faire ? Mark Zuckerberg nous dévoile l’information suivante, la volonté de vouloir un outil performant et très efficace. Solution trouvée puisque Facebook a mis au point une intelligence artificielle, qui ne serait autre qu´un logiciel ou plutôt un super-logiciel qui peut désormais détecter et cibler les images pédopornographiques du réseau social. Ce super-logiciel est donc capable de détecter avant même que les premiers internautes le signalent, des images de ce genre et ainsi être supprimées dans la minute. Bien entendu, Facebook rappelle l’importance du signalement de photographies pour détecter la nudité infantile mais pour le moment le super-logiciel est très très efficace.

Une lutte toujours d’actualité… malheureusement

Mais Facebook ne s’arrête pas en si bon chemin puisqu´il est en contact direct avec la NCMEC qui n’est autre que le Centre National pour Enfants Disparus et Exploités, visant à retrouver des enfants éventuellement disparus et victimes de trafic humains. Cela paraît fou mais ce type de criminalité est malheureusement présent et ce, dans le monde entier. C’est pourquoi dans ce même communiqué de presse, Mark Zuckerberg insiste sur les précautions à prendre sur le web et sur la vigilance dont chacun doit faire preuve pour protéger ses propres enfants et dénoncer directement des images non autorisées impliquant des enfants. Les réseaux sociaux et la sphère numérique en général peut représenter un grave danger pour les jeunes adultes, les enfants et les adolescents, il est donc important de mieux éduquer les plus petits pour mieux les protéger. De plus, la collaboration avec la NCMEC devrait porter ses fruits et on l’espère de tout cœur, pour les familles, pour les victimes, pour le bien commun. L´intelligence artificielle devrait ainsi pouvoir stopper encore beaucoup de photographies incluant la nudité infantile mais Facebook s’engage aussi à dénoncer ces derniers aux autorités pour mener des enquêtes plus approfondies quand cela est nécessaire et ainsi arrêter les prévenus plus facilement, même si la toile reste toujours plus compliqué à percer.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires