Comment va évoluer le crédit immobilier selon Empruntis ?

À propos du fameux crédit immobilier d’après Empruntis

Si vous êtes intéressé par le sujet, vous devriez suspendre quelques instants de votre temps, afin de vous éclairer (sur votre PC, votre téléphone ou votre tablette). En effet, d’ici le prochain 1er janvier 2022, la loi va être quelque peu modifiée, en comparaison avec celle qui est actuellement en vigueur. Pour vous tenir au courant des principales informations à ne pas manquer, vous pouvez lire notre description sur le sujet du crédit immobilier et ce, d’après Empruntis. Cette société a effectivement consacré un article riche et bien articulé, afin de répondre à diverses interrogations. Nous vous en faisons un bref condensé, pour une meilleure prise informative.

Tout d’abord et afin de mieux comprendre ce qui va évoluer, notamment sur les modalités d’accord d’emprunts. Souvenez-vous, en 2019 il était vivement recommandé de ne pas souscrire d’emprunt avec un taux d’endettement, au-delà d’une période de 25 ans. C’est désormais une des conditions de la nouvelle norme légale. Cette décision a notamment été revendiquée par le HCSF (organisme que l’on traduit par Haut Conseil de Stabilité Financière). L’objectif serait selon ce même organisme, de mettre un terme aux conditions « d’octroi de crédits » qui peuvent s’avérer être préoccupantes pour les revenus les plus modestes. Mais comment interpréter cette nouveauté ?

Pour faire simple, un ménage ne pourra plus étaler son endettement sur un délai de 30 ans par exemple, le délai maximal sera établi à 25 ans. Mais attention, il est important de savoir et de rajouter qu’une période maximale de 2 ans d’amortissement « en différé » peut être ajoutée. Cette application peut intervenir notamment sur la date de plein profit du logement, à condition que la date soit en décalage par rapport à l’acceptation du financement. On se rend compte que l’accession à la propriété sera encore plus réglementée et donc, il faudra s’attendre à un temps complémentaire (non négligeable) avant de prétendre à être propriétaire.

Et concernant d’endettement ?

Ce fait est pleinement en lien avec ce que l’on appelle le « taux d’effort consenti ». Avant de vous donner de plus amples renseignements à ce sujet, rappelons qu’auparavant le taux d’endettement maximal atteint par un ménage était de 33%. Désormais, il sera limité à 35% et on doit ajouter un élément complémentaire. À partir du mois de janvier prochain, il deviendra donc impossible de rallonger son crédit sur plus de 25 ans (pour rejoindre le première élément). Enfin, dans ces conditions le banquier octroyeur devra inclure l’assurance-emprunteur. Si vous le voulez bien, voici un bref rappel de ce qui est considéré comme le taux de surendettement.

Crédit Immobilier Empruntis

Le taux de surendettement correspond à l’incapacité financière d’un usager à pouvoir s’acquitter de la somme à rembourser (dans le cadre d’un crédit quelconque). À ne pas confondre avec l’endettement. Cette nouvelle mesure qui entrera bientôt en vigueur est donc mise en place, afin de mieux protéger ls consommateurs à cette situation. En revanche, bien que le délai total de 25 ans ne puisse pas être rallongé, il peut être en revanche minimisé. Dans cette situation, ajoutons que les entités bancaires seront également surveillées. Il est démontré que certaines d’entre elles, accordez des emprunts à des ménages qui ne pouvaient pas assumer un remboursement optimal.

Prenant en compte (de manière générale) que 20% avaient cette pratique, elles devront faire attention de ne pas recevoir un blâme sévère à partir de 2022. Ces décisions sont en réalité le reflet d’un taux d’endettement considéré comme « élevée » selon un bilan datant du 27 janvier 2021. La loi est donc présente pour mieux encadrer les consommateurs à ne plus s’enfermer dans des engagements immobiliers qui de toute façon, ne pourront pas être intégralement pris en charge par celui qui souhaite acheter. C’est sur ce motif que repose les nouvelles normes, établies par le gouvernement et par le HCSF. Plus d’infos à ce sujet par téléphone via le support clientèle d’Empruntis ou de votre banque.

Rappelons que les premières victimes sont les foyers modestes et non pas les foyers avec des revenus plus confortables. Concernant le crédit immobilier informé par Empruntis, l’objectif est juste de trouver un équilibre entre la protection et la limite à ne pas dépasser. Rappelons que cette décision provient du gouvernement (Ministère de l’Économie), mais aussi en lien avec la Banque de France. Pour encore plus d’infos, le service informatif de l’entreprise concernée peut vous prendre en charge notamment par téléphone. Le numéro de téléphone en question, vous attend sur notre site alors en cas de besoin n’hésitez pas.

Laisser un commentaire

Rating

Vous avez une question ?
Avez-vous besoin d'informations ?
0890 31 31 31
Service 2,99€ /
appel + prix appel
Service de renseignement téléphonique

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer