Un Boeing d’Air france a perdu une plaque de métal au-dessus de Shanghai

[starbox]

La semaine dernière, un Boeing d’Air France a perdu en plein vol, peu après le décollage une plaque de 60 kilos. Celle-ci a fait une chute de près de 3700 mètres d’altitude pour atterrir et traverser le toît d’une usine de Shanghai. Heureusement, il n’y a eu aucun blessé.

 

Boeing, le constructeur américain a averti les compagnies aériennes de cet incident après que l’appareil d’Air France est perdu un morceau de son train d’atterrissage en plein vol. L’avion a pu continuer son vol jusqu’à Paris sans aucun problème.

 

Un porte-parole de Boeing a tenu a préciser que la plaque en question ne fait pas partie du mécanisme du train d’atterrissage mais un complément qui permet de rentrer ou de sortir. Ceci n’affecte dans aucuns des cas la sécurité du vol.

 

Le groupe a envoyé et publié un bulletin pour expliquer les mesures à prendre. Air France pour sa part, a commencé une inspection de ses 66 Boeing 777 livrés entre 1998 et 2008, selon les informations soutenues par le Sunday Morning Post.

Laisser un commentaire

Rating

Captcha anti-spam − 4 = 3