Petit rappel pour les propriétaires voulant louer leur bien sur Airbnb !

[starbox]

C’est pourquoi si vous êtes propriétaire dune maison, d’un studio ou d’un appartement et que vous envisagez de faire louer votre bien, il y a quelques informations à bien connaître avant de se lancer. Il est donc important de bien lire cet article pour savoir quels sont vos droits mais aussi quelles sont vos devoirs !

Comment déclarer vos revenus avec Airbnb ?

Contre la fraude fiscale, le gouvernement français est donc beaucoup plus vigilant et le fait de louer son bien de façon ponctuelle engage tous les propriétaires à payer un impôt qui peut aussi s’appeler l’impôt collaboratif. Pour ne pas payer d’impôts concernant vos locations sur Airbnb, vos locations ne doivent pas dépasser 305 euros par an, ce qui équivaut sur un prix moyen de 50 euros la nuit, faire louer votre bien immobilier 6 fois maximum par an. Dans ce cas précis, on parle vraiment d’un location ponctuelle. Pour autant même si l’État ne vous ponctionnera pas un centime sur ces 305 euros, il faudra néanmoins déclarer cette somme lors de vos déclarations annuelles et c’est important de le savoir car en 2017, beaucoup de propriétaires ne l’ont pas déclaré, en pensant bien faire… ERREUR ! Au delà de cette somme annuelle, si vous êtes un propriétaire qui a tendance à louer son appartement bien plus souvent dans ce cas précis, il faudra également déclarer les sommes perçues sur l’année, en sachant que l’État prendra une petite partie mais vous pouvez déclarer jusqu’à 70.000 euros par an. Au delà de cette somme, on considérera que vous êtes un professionnel et donc il faudra faire une déclaration professionnelle, ce qui est aussi important à savoir.

Toutes les informations à connaître !

Si vous le désirez, vous pouvez très bien vous renseigner auprès de l’organisme des Impôts pour soumettre votre cas mais sachez que toutes ces informations sont aussi vérifiables directement sur le site français de Airbnb. Pour ce faire, rendez-vous dans la partie des options et cherchez directement dans les rubriques ce type d’information ou même directement sur la FAQ qui peut également être très utile. Ce qu’il faudra retenir c’est qu’un propriétaire qui ne déclare pas ce type de revenus s’expose à des conséquences. L’année antérieure, l’État français était malgré tout assez clément, autant cette année, le gouvernement française serre la vis. Pourquoi ? Parce que Airbnb connaît un large succès et que l’État se doit de contrôler ce nouveau commerce touristique entre particuliers et dissocier plus facilement qui est particulier et qui est professionnel. En sachant que ce type d’imposition peut aussi permettre de mieux contrôler les fraudeurs c’est évident. De plus, Airbnb semble faire beaucoup de tort aux hôtels des grandes villes et notamment dans la ville de Paris, Airbnb est accusée d’asphyxier tous les commerces d’hôtelleries, donc on imagine aussi que l’État à sa façon essaye de dissuader les propriétaires les plus actifs pour freiner un peu cette tendance venue d’Outre Atlantique.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires