Vous avez une question ?
Avez-vous besoin d'informations ?
0890 31 31 31
Service 2,99€ /
appel + prix appel
Service de renseignement téléphonique
Appeler

Les marques de soda plus ou moins sucrées selon les pays

D’après une étude effectuée par “Action on Sugar”, un groupe de spécialistes qui travaillent sur les effets du sucre sur la santé, les marques de soda sont plus ou moins sucrées selon les pays d’Europe.

 

274 sodas ont été étudié à l’occasion de cette enquête. Celle-ci démontre par exemple qu’une canette de 33 centilitres de Fanta Orange contient 39 grammes de sucre en Italie contre 23 grammes au Royaume-Uni. L’ICBA, Conseil International des Associations de Boissons, a argumenté que toutes les entreprises du monde entier mettent au point différents produits dans leurs sodas, afin de répondre aux goûts des consommateurs de leurs pays.

 

Un autre exemple démontre qu’une canette de Schweppes Tonic contient 17 grammes de sucre au Royaume-Uni alors qu’en Allemagne, cette quantité double et la canette de ce soda contient 34 grammes de sucre. Il semble donc que les boissons sont beaucoup moins sucrées en Outre-Manche.

 

Le président de “Action on Sugar”, Graham MacGregor a expliqué que la plupart de ces boissons contient trop de sucre et que l’industrie de ce secteur est en partie responsable du problème de l’obésité mondiale.

 

L’ICBA, quant à lui, a déclaré après l’annonce de cette étude, que la quantité de sucre de ces produits était clairement indiquée sur l’étiquette et que les consommateurs avaient le choix de les consommer ou non.

 

Pauline Castres, la responsable de la politique alimentaire au Bureau européen des unions de consommateurs a indiqué à son tour que les entreprises pourraient ajuster les niveaux de sucre, petit à petit afin d’adapter les consommateurs, par exemple en baissant ce niveau lentement, de 39 grammes à 35 ou 32 grammes de sucre.

Laisser un commentaire

Rating

Vous avez une question ?
Avez-vous besoin d'informations ?
0890 31 31 31
Service 2,99€ /
appel + prix appel
Service de renseignement téléphonique

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer